Les partenariats internationaux de l'UCCS peuvent être de nature informelle (par exemple sous la forme d'échanges d'invitations) ou plus formalisés. C'est le cas des partenariats du Programme Henri Curien (PHC) mais aussi des PICS (Projets internationaux de coopération scientifique), des IRNs (International Research Networks) et des Laboratoires Internationaux Associés (LIA) sous l'égide du CNRS, ces derniers étant le fruit de relations très avancées entre un laboratoire français et un – voire moins fréquemment plusieurs – laboratoire stratégique étranger. Les Unités Mixtes de Recherche Internationales (UMI), quant à elles, impliquent de surcroît des relations entre académiques et industriels travaillant sur des projets communs.

Notamment, l'UCCS coordonne deux LIAs et participe à un troisième d’entre eux, et a par ailleurs été désignée comme "site miroir" de l'UMI E2P2L.

Laboratoires Internationaux Associés

Qu’est-ce qu’un LIA ?

Le LIA est un « laboratoire sans murs » qui associe un laboratoire du CNRS et un laboratoire d’un autre pays autour d’un projet défini conjointement. Ces laboratoires mettent en commun des ressources humaines et matérielles pour réaliser le projet.
La relation entre les deux partenaires est formalisée par un accord signé par les responsables des deux organismes, qui comprend notamment des clauses de propriété intellectuelle.
Les équipes ou laboratoires associés dans le LIA conservent leur autonomie, leurs statuts, leur responsable en France et à l’étranger ainsi que leur localisation séparée.

Un LIA est établli pour quatre ans et peut être renouvelé une fois.

LIA NANOXCAT : catalyseurs nano-oxydes pour la valorisation de la biomasse

Créé en janvier 2018, le LIA NANOXCAT rassemble les expertises d’équipes de recherche de l’Université d’Hiroshima (Prof. Masahiro Sadakane), de l’Université de Kanagawa (Prof. Wataru Ueda) et de l’UCCS (Prof. Sébastien Paul). L’idée principale de cette collaboration est d’associer les compétences internationalement reconnues des deux groupes japonais en synthèse de nouveaux matériaux solides présentant des propriétés de réactivité de surface uniques (nano-oxydes) avec celles de l’équipe VAALBIO de l’UCCS pour développer et optimiser des procédés catalytiques appliqués principalement dans le domaine de la valorisation de la biomasse au cœur des bioraffineries.

Les partenaires :

Université d’Hiroshima

Université de Kanagawa

Contact: Prof. Sébastien Paul

 


LIA : Énergie & Environnement

Créé en janvier 2017, le LIA Énergie & Environnement, coordonné par le Prof. Nasser Darabiha du laboratoire EM2C (UPR CNRS 288 – Centrale-Supélec), vise à développer des travaux collaboratifs concernant la production et la transformation d’énergie, à la fois pour la réduction des impacts négatifs sur l’environnement, mais aussi pour l’optimisation des transformations énergétiques, la réduction de la consommation énergétique ou la production d’énergies alternatives non polluantes. Dans ce cadre l’équipe VAALBIO de l’UCCS (Prof. Sébastien Paul, Dr. Robert Wojcieszak) développe en collaboration avec des chercheurs de Sao Paulo et de Rio de Janeiro des procédés catalytiques pour les bioraffineries.

Les partenaires :

Laboratoire Énergétique Moléculaire et Macroscopique, Combustion EM2C, CNRS (France)

Université de SAO PAULO (Brésil)

Contact: Dr Robert Wojcieszak

 


LIA MATSUCAT : Functionalized MATerials for SUstainable CATalytic and Related Applications 

Ce projet collaboratif s’articule autour de la valorisation de matériaux inorganiques et organiques hiérarchisés fonctionnalisés et de leurs applications potentielles en catalyse, en électrochimie et dans le secteur biomédical. Le développement de nouveaux matériaux exempts de matériaux d’intérêt stratégique (métaux nobles, terres rares …) constitue un objectif majeur. Leur caractérisation à partir de techniques d’analyse sophistiquées, sous atmosphère contrôlée, permet de détailler à l’échelle nanoscopique leur degré d’organisation à l’origine de leur spécificité. Les applications potentielles de ces matériaux, notamment dans le domaine de la catalyse, sont en relation avec les problématiques actuelles visant au remplacement de sources fossiles par d’autres renouvelables et la protection de l’environnement.

Les partenaires :

National Chemical Laboratory de Pune, Inde;

Institut de Chimie et Procédés pour l’Energie, l’Environnement et la Santé (UMR7515) CNRS et Université de Strasbourg, France

                 

Contact: Prof. Pascal Granger

 

Site miroir d'UMI

Qu’est-ce qu’une UMI ?

L’Unité mixte internationale est un vrai laboratoire comme ceux que l’on rencontre dans les universités ou les organismes de recherche. Localisée sur un site unique, en France ou à l’étranger, elle regroupe des chercheurs, des étudiants, des post-docs, des techniciens affectés au CNRS et au sein de l’institution partenaire étrangère. 
Le directeur de l’UMI est nommé conjointement par le CNRS et l’(les) institution(s) partenaire(s). 
Les UMI sont le plus souvent adossées à un ou plusieurs laboratoires français constituant une « UMI miroir ». Par ailleurs, le CNRS est partenaire du ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE) dans 26 Unités mixtes - Instituts français à l’étranger (UMIFRE).

Une UMI est créée pour une durée de cinq ans et est renouvelable deux fois après évaluation de son activité.

Site "miroir" UMI E2P2L : Laboratoire des produits et procédés éco-efficients

« Laboratoire des produits et procédés éco-efficients », à l'interface entre l'industrie et le monde universitaire, est dédié à l'éco-innovation pour la chimie durable. L'objectif de cette structure internationale pluridisciplinaire est de développer de nouveaux produits et procédés éco-efficaces capables de réduire notre dépendance au pétrole. Ce laboratoire a été créé en novembre 2011 à Shanghai et est une unité mixte de recherche internationale (UMI 3464). En 2013, l'Université de Lille et l'Université de Fudan ont également rejoint ce consortium de recherche international, et l’UCCS a été nommé site miroir de E2P2L.

Les partenaires :

Solvay

CNRS

East China Normal University (ECNU)

Université de Fudan

Ecole Nationale Supérieur de Lyon (ENS Lyon

Université de Lille

        

Contact: Prof. Franck Dumeignil