Présentation de l'UCCS

Thématiques et politique scientifiques de l'UCCS

Structuration scientifique

Groupes thématiques

Services et organisation

Informations administratives

Effectifs de l'unité

Indicateurs

Histoire

L'unité a été créée en 2006 par la fusion du Laboratoire de Catalyse de Lille (Dir. E. Payen) et du Laboratoire de Cristallochimie et Physico-chimie du Solide (Dir. F. Abraham). Son périmètre s'est élargi au 1er janvier 2008 par l'intégration du laboratoire de Physico-Chimie des Interfaces et Applications de l'université d'Artois (Dir. E. Monflier). En 2015, l'unité s'est encore élargie avec l'intégration de l'équipe Formulation du Laboratoire de Chimie Organique et Macromoléculaire (Dir. J.-M. Aubry).

L'UCCS a été dirigée par Edmond Payen de 2006 à 2009 et par Lionel Montagne de 2010 à 2017.

Thématiques et politique scientifiques de l'UCCS

Les recherches menées à l’UCCS se situent dans 2 principaux champs scientifiques : l’Energie et le Développement Durable, lesquels sont déclinés en trois axes, à savoir la catalyse hétérogène, la catalyse et chimie moléculaire, et la chimie du solide. Les finalités des activités de recherche de l'Unité sont orientées notamment vers la valorisation catalytique de la biomasse, la chimie fine, la chimie végétale, le traitement de la pollution, les nouveaux carburants, les combustibles et déchets nucléaires, les piles à combustible, et les matériaux éco-compatibles.

La stratégie scientifique se décline sur 3 niveaux, mis en œuvre au sein des 3 axes de l’Unité :

i) Une démarche de synthèses, cœur du métier de chimiste, avec des synthèses de composés moléculaires et de solides iono-covalents, de catalyseurs supramoléculaires, organométalliques, nanostructurés, de céramiques à conduction ionique, de verres autocicatrisants, de céramiques magnétiques, et de films minces ferroélectriques ;

ii) Le développement et l’utilisation de méthodes de caractérisation avancées incluant la RMN des solides, la cristallographie électronique, la microscopie champ proche à force piézoélectrique, l'XPS ToF-SIMS LEIS, et l’EXAFS-rapide. La plupart de ces méthodes sont utilisées en mode Operando ou in situ et sont complétées par des modélisations ;

iii) La mise en œuvre des matériaux et de processus catalytiques, de l'échelle laboratoire à l’échelle semi-pilote.

 

Structuration scientifique

L'unité est structurée autour de 3 axes répartis en 14 équipes de recherches. Chaque axe comporte environ 30 chercheurs, les équipes ayant des effectifs de 5 à 8 chercheurs.

 

 CATALYSE ET CHIMIE

 MOLÉCULAIRE

 CATALYSE HÉTÉROGÈNE  CHIMIE DU SOLIDE
 
 
 
 
 

Groupes de travail thématiques

Des réflexions transversales sont menées régulièrement au sein de groupes de travail thématiques. Dans une démarche prospective, il s'agit de répertorier les compétences et actions sur un sujet d'intérêt commun à différentes équipes et axes et de participer à l'élaboration de la stratégie d'ensemble de l'Unité.

  • Valorisation du Biogaz - Animateurs : A. Löfberg et M. Virginie
  • Catalyse hybride - Animateur : F. Dumeignil
  • Photochimie - Animateur : E. Deniau et S. Lebrun
  • Valorisation du CO2 - Animateur : A. Löfberg

Services et organisation

Les personnels techniques sont mutualisés au niveau de l’UCCS. Ils se répartissent en trois services, comme décrit dans l’organigramme ci-dessous.

 

L'unité est dotée d'un comité de direction, d’un conseil d'unité, d'un conseil scientifique et d'un bureau administratif. Un directeur associé assure la coordination avec l’université d’Artois (éloignée géographiquement).

 

Informations administratives

Unité de Catalyse et Chimie du Solide (UCCS)

UMR CNRS 8181

Directeur : Franck Dumeignil

Directeur-adjoint : Régis Gauvin

Date de création : 1/1/2006, intégration LPCIA (Université ARTOIS) au 1/1/2008

Sections de rattachement :

  • CNRS : Institut de Chimie, 14, 15
  • CNU : 31, 32, 33 (et 62, 30, 28)

Etablissement support : Université de Lille

Etablissements secondaires : ENSC-Lille, Centrale Lille, U. Artois

Ecole Doctorale : n°104 Science de la matière, rayonnement et environnement (EDSMRE)

Fédération de Recherche : Michel-Eugène Chevreul : « Institut des Molécules et de la Matière Condensée de Lille » (IMMCL) FR n° 2638

Effectifs de l'unité

Le tableau ci-dessous reporte les effectifs au 1er janvier 2016. Les lignes indiquent les effectifs selon les tutelles, les colonnes indiquent comment les personnels se répartissent dans les différents établissements.

 

  Univ. Lille CNRS Univ. Artois ENSCL Centrale Lille Total
PR ou DR 19 5 7 4 1 36
MC ou CR 21 11 16 14 2 64
ITA ou BIATSS 11 13 6 3 2 35
Sous-total/Etablissement 51 29 29 21 5 135

Indicateurs

  2013-2017 2008-2013 2005-2008   2013-2017 2008-2013 2005-2008
Publications avec comité de lecture   817 707 Communications par affiche internationales   386 186
Nb ACL /ETPT-rech/an   3.37 2.49 Thèses soutenues   95 48
IF moyen   3.84 2.84 HDR soutenues   17 6
Brevets   28 15 Post-doc   71 28
Conférences invitées nat.+intern.   212 76 Nb. contrats industriels   55 50

Communications orales internationales

  427 179 Nb. projets ANR   28 18

Communications orales nationales

  272 166 Nb. projets internationaux   23 38