La spectrométrie de diffusion Raman

La diffusion Raman est une spectroscopie moléculaire capable d’identifier tout édifice polyatomique quelque soit son état. Le spectre obtenu est l’empreinte digitale du produit analysé. Son interprétation conduit non seulement à l’identification des différentes espèces constituant l’échantillon mais aussi à la compréhension des mécanismes caractérisant les propriétés physiques du composé.

L’installation de spectrométrie de diffusion Raman est constituée d’un spectromètre Raman multi canal (Dilor XY800) muni d’un laser à krypton ionisé (Spectra Physics modèle Beamlok) qui autorise un choix de longueurs d’onde allant du domaine de l’ultra violet au proche infrarouge. Le spectromètre comporte trois étages de 800 mm de focale équipés d’un réseau holographique plan de 1800 traits/mm. Différentes configurations sont possibles :

  • les deux premiers réseaux sont montés de manière soustractive et forment alors le prémonochromateur (filtre optique) ; le dernier étage constitue le spectromètre qui disperse le rayonnement diffusé par l’échantillon.
  • les trois réseaux peuvent être dans une configuration additive, et dans ce cas nous bénéficions de la haute résolution spectrale.
  • la troisième possibilité est d’envoyer directement la lumière diffusée par l’échantillon dans le troisième étage sans la filtrer par le prémonochromateur.

Le rayonnement dispersé par le spectromètre est reçu par le détecteur CCD (Charge coupled device) refroidi à l’azote liquide. Le logiciel LABSPEC autorise l’acquisition et le traitement des données.

Deux platines permettent l’analyse macroscopique et microscopique des échantillons. Le dispositif confocal couplé au microscope et à sa platine à micro déplacements autorise l’imagerie spectrale confocale.